Goulka / Zéa Beaulieu-April

$14.00

Au départ, le fleuve, et un rituel pour extraire une fraction de sa puissance. Puis, la possession par une bête millénaire. Pourrait suivre l’allégresse de vivre emplie de cette beauté sauvage. Toutefois, cette force, si adaptée à son espace, ne se transporte pas dans l’ambiance oppressante de la grande ville. Là, ces fantasmes de destruction sont inavouables.

Premier recueil de poésie de Zéa Beaulieu‑April qui nous vient des rives de Rimouski. L’auteure nous parle des aphtes à venir, du fleuve au gris et des enfants trahis jusqu’à la meute – leurs indécences – et quelques ferveurs à espérer lorsqu’une lecture nous inculpe jusqu’à la moelle.

que les flans misérables se tendent
nous avons la gueule pour les remettre au monde

Graphisme : Julien Hébert
Couverture : La Passe 

Zéa Beaulieu‑April s’est d’abord fait remarquer comme co‑fondatrice de la revue Fermaille et co‑éditrice aux Éditions de la Tournure. Son premier recueil de poésie, Goulka, parait en mars 2015. Reconnue pour ses performances ludiques, inventives et théâtrales, son univers incorpore aussi la musique. On peut l'entendre au sein du groupe La Fièvre. À temps perdu, elle fabrique des zines et prépare une thèse de doctorat.

Le prix inclut les frais de poste, veuillez nous fournir toutes les informations nécessaires à l'envoi.

latournure.org