Son corps parlait pour ne pas mourir / Symon Henry

$21.00

Où est donc la limite de notre chair quand on embrasse le monde ?

Des blessures ouvrent les brèches nécessaires pour que les étreintes soient sutures, un nouveau lien autrement moins étouffant.

 

« je fais partie de ceux

qui traînent leur enfance

comme on traînerait

du sol

une lourde montgolfière

 

qui tentent inlassablement de rattraper

            le galet jeté à l’eau

mais qui souffrent d’une peur

viscérale

de la mer »

 

 

 >>> Le prix inclut les frais de poste, veuillez nous fournir toutes les informations nécessaires à l'envoi!